• Améthyste

    Améthyste

     

     

    Améthyste

     

    Améthyste

     

    Pierre de l'intuition & du sommeil

    augmente & purifie les énergies des autres pierres

    combat l'ivresse & toutes les autres addictions

     

     

    signe du zodiaque :  Bélier, Taureau, Vierge, Gémeaux, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.

     

    Purification et rechargement :

    Eau distillée salée, dans l'obscurité ou sous les rayons lunaires, rinçage, essuyage, un peu de soleil.

    Amas de quartz.

     

    Améthyste

     

    Améthyste

     

     

    Énergie : Réceptive

    Planète : Jupiter et Neptune

    Élément : Eau

    Divinité : Bacchus, Dionysos, Diane

    Jour : Jeudi

    Mois : Février

     

     

     

     

    Description minéralogique :

     

    Doit sa couleur à des particules de Fer.
    Dioxyde de silicium.
    Composition chimique : Si02.
    Dureté : 7.
    Système cristallin : Rhomboédrique.
    Gisements : Brésil, Madagascar, Uruguay, Zambie, Russie.

    Améthyste

    Histoire et légendes

    Dans l'Antiquité, on élaborait des calices en améthyste destinés pour la dégustation des vins. Ce rituel était censé éviter l'ivresse à ceux qui buvaient dans ces calices.

    On associe également cette pierre à Gad, l'un des fils des douze tribus d'Israël, aux apôtres Judas et Matthias.

    Dans l'Apocalypse de Saint-Jean, l'Améthyste représente la douzième marche de la Jérusalem céleste.

    Elle symbolise la fusion avec le divin, et c'est surtout la pierre des évêques (ils s'en servent dans les rituels et les exorcismes).

    Dans la magie de la Renaissance, on y gravait l'image d'un ours qui, portée sur soi, assurait la protection suprême.

    Les Gréco-romains les sertissaient sur des anneaux de bronze qu'ils portaient comme un talisman contre le mal, et les calices façonnés dans l'améthyste étaient le remède de la dépression pour ceux qui buvaient dans ces coupes.

    Les chevaliers quant à eux, quand ils partaient en croisade, portaient toujours une améthyste sur eux censée les rendre invulnérables et, surtout, permettaient d'agir sans faille, selon leur code d'honneur.

    Et en Angleterre, on disait que cette pierre empêchait son porteur de s'enivrer.

     

     

    Améthyste

     

     

    L’origine mythologique de l’Améthyste

     

    Dans son livre Pouvoirs cachés et magie des pierres précieuses, Henriette Védrine raconte la légende gréco-romaine qui explique d’où vient l’améthyste.

    Voici le passage en question :

    « Après le vin qu’il avait inventé et qu’il « honorait » copieusement et fréquemment, le dieu Bacchus aimait les chansons et par-dessus tout, celle de la nymphe Améthyste à la voix à la voix si suave.

    Fou d’amour et de doubles croches, il résolut de l’épouser et, sans plus réfléchir, s’en alla demander à son père Jupiter,  la main et le gosier de sa belle.

    Mais, Jupiter, le maître des dieux, avait horreur des mésalliances, sachant que la plupart du temps ces accouplements roturiers provoquaient à la longue des unions désastreuses.

    Pourtant, d’expérience, il savait également qu’opposer, un « non » catégorique à Bacchus (dont le caractère colérique trop souvent imprégné de boisson détruisait l’harmonie de l’Olympe) n’était pas le bon moyen. Jupiter préféra recourir à la ruse, une manière à lui dont il usait de temps en temps quand il voulait régler un différent.

    Un jour où la belle Améthyste roucoulait comme un rossignol pour le plaisir extasié de son amoureux, Jupiter lança d’un geste nonchalant un éclair de foudre sur la belle enfant qui se retrouva complètement pétrifiée. Et ce mot n’est point une figure. La nymphe était bel et bien devenue une pierre, une laide pierre, dont l’aspect rugueux fit couler des yeux de Bacchus des larmes de désespoir et de pitié.

    Bacchus n’était point sot et il ne tarda pas à comprendre que pleurer ne remédie à rien. A rusé, rusé et demi, se dit-il. Son père faisait de la plus belle des nymphes un vulgaire caillou ? Il la transformerait, lui, en femme étincelante ! Elevant de sa tête sa couronne de raisins, il choisit la plus belle grappe aux grains transparents et rosés, la pressa entre ses mains, l’écrasa et avec le jus parfumé inonda la pierre, la colora, l’affina, tant et si bien que le caillou devint clair et du violet le plus délicat…

    Il restait à en faire la bénédiction. Bacchus s’y employa solennellement :

    « Améthyste, belle Améthyste, je veux que sous la forme que t’infligea la colère de Jupiter, tu continues à être recherchée et appréciée des mortels. Puisque tu es devenue pierre, sois désormais la pierre de la vertu aimable, le symbole de la céleste puissance. Je veux que tous ceux qui te porteront puissent boire en restant sages, que l’ivresse et les maux qu’engendre le doux fuit de la vigne, leurs soient épargnés. J’ai dit. »

    Et de ce jour, l’améthyste devint l’emblème de la tempérance ainsi que celui de la puissance spirituelle.

    C’est donc à un dieu paillard et franc buveur que nous devons cette variété de quartz violet-pourpre, paré d’un éclat magnifique que l’on nomme améthyste (du grec, méthy, appellation d’un vin particulièrement enivrant souvent confondu avec l’hydromel, boisson des dieux).

    Depuis les temps les plus reculés, l’améthyste était connue pour empêcher l’ivresse ou tout au moins protéger le buveur impénitent des mille folies que son état lui suggère. Du reste, le bon sens populaire affirme « qu’il y a un dieu pour les ivrognes », Bacchus à n’en pas douter ! »

     

     

    Améthyste

     

    Propriété en lithothérapie :

     


     

    pathologie physique :

    Dépendances, notamment à l’alcool, abcès, acné, fatigue des yeux, ampoules, hypertension, diarrhées, accouchement, soin de la peau, piqures d’insecte, démangeaisons, brûlures d’estomac, maux de tête migraines, fièvre, tensions, notamment dans la nuque, contusions, troubles du sommeil, pellicules, coups de soleil, verrues.

     

    Pathologie émotionnel :

    Apaisera les super-passions, les angoisses, les oppressions et les colères.

    Apportera calme et sérénité.

     

    Sur le plan intellectuel :

    Facilitera la positive-attitude, amplifiera le sens de la justice et l’honnêteté.

    Permettra de lutter contre nos mécanismes incontrôlés et les idées obsessionnelles.

    Activera les rêves à outrance jusqu'à ce que l'esprit soit clarifié, puis procurera un sommeil profond et réparateur.

    Facilitera les compréhensions intuitive et stimulera l’imagination et la créativité.

     

    Sur le plan spirituel :

    Sagesse, calme intérieur, humilité, élévation spirituelle, aide à la concentration et à la méditation. Accroitra les perceptions sensorielles et l’intuition.

     

     

     

    Ambiance environnementale :

    Calme l’atmosphère des lieux, rend les lieux propicent à la méditation et au recueillement.

     


    Pour les Chakras :

    Trouvera sa place sur le 3e œil, puisqu'elle y développera l’intuition et la clairvoyance.


     

     

     

    Améthyste

    Améthyste

     

     

    ATTENTION !!! ATTENTION !!!
     

    LA LITHOTHÉRAPIE N'IMPLIQUE PAS L'ARRÊT

    D'UN TRAITEMENT EN COURS.

    NE STOPPEZ JAMAIS L'ORDONNANCE

    D'UN MÉDECIN SANS AVIS MÉDICAL !

     

    cancer

     
     

    accueil

     

    retour à l'accueil

    « Ambretalisman pour aider à la fécondité »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :